Hospitalisation

Publié le 02/07/2013 par le Dr Laurent Leininger

Une immobilisation minimale est requise.
Ainsi, plus de 85% des interventions de la cataracte se font en ambulatoire ; c’est à dire que la durée d’hospitalisation est d’une demi-journée.
Cependant, selon des conditions particulières, une hospitalisation classique avec une nuit passée à la clinique pourra être proposée, après accord des caisses de sécurité sociale.

L’anesthésie

L’œil est parfaitement insensibilisé par des gouttes, et une « sédation » obtenue par une injection intra-veineuse réalisée par un anesthésiste. C’est la méthode utilisée dans plus de 99% des cas.
Actuellement, une association de l’hypnose peut être proposée en complément. Une anesthésie générale est également possible mais cela reste extrêmement rare.
Au final, le choix du type d’anesthésie la plus adaptée est décidé par l’anesthésiste.

Les suites post-opératoires

Dans la très grande majorité des cas (95%), l’œil opéré de cataracte est indolore.
La vision s’améliore très rapidement, souvent dès le lendemain, et une correction adaptée par lunettes peut être prescrite au bout de quelques semaines.
La présence d’autres lésions de l’œil (glaucome, maladies ou dégénérescences de la rétine, maladies ou cicatrices de la cornée) peut limiter la récupération visuelle.

Les soins locaux sont réduits à l’instillation de gouttes, à l’application de pommade et au port d’une coque de protection oculaire selon les modalités et une durée prescrites par le Dr Leininger. Il est parfois nécessaire de procéder à l’ablation de fils de suture.

L’activité professionnelle, l’utilisation de machines ou d’instruments dangereux, la conduite automobile sont déconseillées pendant une période relativement limitée qui sera définie par le Dr Leininger selon vos particularités propres.

Date de dernière mise à jour : le 01/07/2015

↓