Objectifs et principes

Publié le 06/04/2017 par le Dr Laurent Leininger

Objectifs et principes de la greffe de cornée endothéliale pure (DMEK)

En quoi consiste la greffe de cornée endothéliale pure (DMEK) ?

C’est une nouvelle méthode de greffe de cornée qui consiste à ne greffer que la couche de cellules cornéennes déficientes. L’intervention vise à ne REMPLACER QUE LA COUCHE LA PLUS POSTERIEURE de la cornée, appelée l’ENDOTHELIUM : c’est donc une GREFFE UNI-LAMELLAIRE PROFONDE STRICTE, encore dénommée GREFFE ENDOTHELIALE PURE.
La dissection est très minutieuse, intégralement réalisée MANUELLEMENT SOUS MICROSCOPE.

A quoi servent les cellules endothéliales de la cornée ?

Les cellules endothéliales de la cornée sont indispensables à maintenir la transparence de la cornée : elles jouent le « rôle de pompes » qui régulent la quantité d’eau présente dans le tissus de la cornée.
Quand les cellules endothéliales sont altérées ou pas assez nombreuses pour faire le travail de pompage, la cornée se charge en eau et devient œdémateuse, et beaucoup plus épaisse. Le patient ressent un « brouillard matinal » qui se dissipe peu à peu au fil de la journée, voire plus du tout dans les stades avancés qui peuvent évoluer vers la cécité.

Objectif et origine des greffes endothéliales

Quand l’œdème de la cornée s’est installé, il sera alors nécessaire d’apporter au patient des cellules endothéliales saines. Ces nouvelles cellules endothéliales issues de la cornée d’un donneur décédé.
Les prélèvements  proviennent de la Banque Française des Greffes et des Tissus (Agence de Nantes) où ils sont répertoriés, enregistrés et vérifiés.

Quelles sont les maladies de la cornée endothéliale ?

Certaines maladies ou déficiences de la cornée touchent spécifiquement les cellules profondes de la cornée (= cellules endothéliales).
 Ce sont principalement les Dystrophies Endothéliales de Fuchs (Cornea Guttata) et les Dystrophies du Pseudophake (qui peuvent survenir dans les suites d’une intervention de cataracte, ou d’une autre chirurgie ophtalmologique avec un implant).
Il existe d’autres causes nettement moins fréquentes tels des déficits cellulaires congénitaux, des atteintes inflammatoires (auto-immunes ou infectieuses), ou des origines traumatiques ou toxiques.

Date de dernière mise à jour : le 24/04/2017

↓