Le prélèvement et la transplantation de l’endothélium

Publié le 06/04/2017 par le Dr Laurent Leininger

Le prélèvement de l’endothélium

Dans un PREMIER TEMPS, il faut faire le PRÉLÈVEMENT DE L’ENDOTHÉLIUM (15 à 25 microns) au microscope à partir de la CORNÉE DU DONNEUR.
NB. : Quelque fois, la qualité de l’endothélium prélevé ne permet pas la réalisation de la greffe ; l’intervention sera alors annulée au dernier moment.  Le patient sera reprogrammé quand un nouveau greffon sera disponible.

Prélèvement du greffon de cornée DMEK de 20 microns (en double spire à droite de l’image)

Prélèvement du greffon de cornée DMEK de 20 microns
(en double spire à droite de l’image)

Greffe de cornée lamellaire postérieure (DMEK) effectué par le Dr Leininger – Film présenté par le Dr Leininger lors de nombreux congrès scientifiques et médicaux :

L’opération de transplantation

Puis dans un DEUXIÈME TEMPS, ce sera l’OPÉRATION DE TRANSPLANTATION qui se fait sous ANESTHESIE GENERALE, en position allongée (durée = 1h30 en moyenne)  où on procède à :

  • ablation de l’endothélium malade du patient
  • injection du greffon dans l’œil
  • déploiement du greffon
  • application du greffon contre la cornée du receveur par injection d’une bulle d’air dans l’œil.
Schéma de la greffe de cornée endothéliale pure (DMEK)

Schéma de la greffe de cornée endothéliale pure (DMEK)

Date de dernière mise à jour : le 26/05/2017

↓